Arie van Beek

Arie van Beek est né à Rotterdam.

Arie van BeekIl étudie les instruments à percussion et travaille comme percussionniste dans les orchestres radiophoniques aux Pays-Bas avant de s’orienter vers la direction d’orchestre. Ses professeurs de direction sont Edo de Waart et David Porcelijn.
Directeur musical de l’Orchestre d’Auvergne depuis 1994, Arie van Beek deviendra chef invité permanent de cet ensemble à compter de janvier 2011, date à laquelle il prendra ses nouvelles fonctions de directeur musical de l’Orchestre de Picardie. Il est en outre chef permanent du Doelenensemble et chef invité permanent de l’Orchestre de Chambre de Genève. Il est également chef d’orchestre, professeur et programmateur de concerts au Codarts – Conservatoire Supérieur de Rotterdam.

Arie van Beek est par ailleurs chef invité de nombreux orchestres en France (Orchestre Lyrique Régional d’Avignon-Provence, Orchestre Poitou-Charentes, Ensemble de Basse-Normandie, Orchestre des Pays de Savoie, Orchestre Régional de Cannes Provence Alpes Côte d’Azur, Orchestre National des Pays de la Loire, Orchestre de Bretagne, Orchestre Philharmonique de Radio France, Orchestre National de Lyon, Orchestre Lamoureux, Orchestre Colonne, Ensemble Orchestral de Paris, Orchestre des Lauréats du Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris, Ensemble Orchestral Contemporain, Orchestre des Champs-Élysées), en Hollande (Het Orkest van het Oosten, het Brabants Orkest, het Nieuw Ensemble d’Amsterdam), en Allemagne (Die Nordwestdeutsche Philharmonie), en Pologne (Sinfonia Varsovia) et en Espagne (Orchestre de Grenade) notamment.
De la musique baroque aux œuvres du XXIe siècle, le répertoire d’Arie van Beek est vaste. Ayant à cœur de promouvoir les œuvres d’aujourd’hui, il a créé des compositions de Jean-Pascal Beintus, Guillaume Connesson, Suzanne Giraud, Hans Koolmees, Dominique Lemaître, Kaija Saahario, Aulis Sallinen, André Serre-Milan, Klaas de Vries, Peter Jan Wagermans, pour n’en citer que quelques-uns.

Arie van Beek est titulaire du prestigieux Elly Ameling-Prize

pour sa contribution depuis trente ans au rayonnement artistique de la ville de Rotterdam. En 2007, le Ministre de la Culture et de la Communication, Renaud Donnedieu de Vabres, l’a nommé Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres. En 2008, il a reçu la Médaille de la Ville de Clermont-Ferrand.

Voir son site